Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALLIANCE REPUBLICAINE DE PROGRES

LES COMBATTANTS ISLAMISTES ONT DE NOUVEAU FRAPPE LA FRANCE

15 Novembre 2015 , Rédigé par Patrick CLEMENT

Le deuil national est un moment solennel pour penser aux victimes des attaques commises sur notre sol et leur rendre ainsi hommage. Pour cela, je veux dire ce que j’ai sur le cœur pour me libérer d’un fardeau pesant, même s’il n’a pas l’égal de la douleur des proches des victimes et des blessés eux-mêmes.

Tout d’abord, nous ne gagnerons pas cette guerre si nous renonçons à qualifier nos ennemis. Il est révoltant de constater cette lâche unanimité pour parler de terroristes alors qu’il s’agit de combattants islamistes qui de surcroît se revendiquent comme tels. Non, nous n’avons pas affaire à des terroristes, nous sommes face à des combattants déterminés qui mènent une guerre, en Irak et en Syrie bien entendu, mais partout dans le monde, et évidemment en France comme cela a été le cas ce vendredi 13 novembre. Ayez un peu de lucidité et faîtes preuve de courage vis-à-vis des français.

Cet Etat islamiste en Orient et au Levant, que revendiquent ces combattants, n’est pas une chimère pour eux. Ils meurent en son nom et, au-delà, au nom d’Allah. Il est d’ailleurs un peu artificiel selon moi de parler de DAECH plutôt que d’Etat islamiste tout en invoquant la légitime défense pour justifier nos frappes ce qui signifie bien que l’on a affaire à un Etat… Ne vous méprenez pas sur l’importance de parler de combattants islamistes et non de terroristes, terme neutre. Cela veut dire tout d’abord qu’il s’agit d’une force armée qui doit être vaincue à la source sur le plan militaire. Cela signifie d’autre part qu’il nous faut avoir le courage de combattre ce fléau sur le plan des idées et donc de la religion invoquée qui constitue le moteur, l’âme de ces combattants.

Sur le plan militaire, je ne me sens pas compétent mais lorsque je vois le président OBAMA nous assurer de son soutien pour traduire en justice les terroristes, je me dis qu’il n’a rien compris. Les traduire en justice ! Et quand je vois TRUDEAU, ce premier ministre canadien de gauche salué par nos médias, déclarer vouloir retirer les avions canadiens de la coalition constituée pour frapper l’Etat islamique, je me dis que les combattants canadiens morts pour la France et la liberté doivent se retourner dans leur tombe.

Mais pour revenir en France, quand je vois François HOLLANDE se mettre en scène pour envoyer nos avions Rafale frapper en Syrie ou envoyer sur zone notre unique porte-avion, le Charles-de-Gaulle, j’aimerais que ce soit le geste d’un homme d’Etat et non d’un politicien dont les médias serviles saluent la qualité de chef de guerre. Oui, sauf que, justement, c’est un acte de guerre. Et si je ne conteste pas cette décision, cela veut dire que nous assumons cette guerre et ses conséquences et que, surtout, cela devienne une ardente mission qui efface les petits calculs politiciens incessants de François HOLLANDE pour se mettre sur la ligne de départ en vue des élections présidentielles de 2017. C’est ma conception en tout cas d’un chef de l’Etat qui a engagé la France dans la guerre. On ne peut pas aller chez Lucette et diriger nos forces armées en même temps ! Et quand je vois ces médias se complaire dans des reportages sur l’engagement de nos forces armées, sans songer aux conséquences, cela me rappelle les commentaires des films sur la première guerre mondiale dénonçant la joie des troupes partant au combat avant de découvrir la dure réalité du combat…

D’autre part, pour ce qui concerne la motivation première de ces combattants islamistes, je répète ce que j’ai déjà dit. Rien ne sera possible sans attaquer le mal à la racine elle-même. Evidemment, je sais bien malheureusement que les religions ont été dans l’histoire la cause de guerres violentes sans en détenir pour autant l’apanage comme nous l’ont montré Hitler et Staline, mais aussi Mao, les Khmers rouges,… En tout cas, puisque l’Islam est revendiqué par ces combattants islamistes justement, nous ne pouvons pas ignorer quels sont leurs véritables buts de guerre. Il ne s’agit pas moins que d’instaurer la loi islamique à travers le monde. Cela peut faire sourire mais le nombre de leurs victimes ne prête pas vraiment à l’ironie. Comme certains Imams le proclament dans leurs prêches enflammés : imposer la loi d’Allah à travers le monde est leur but ultime. Leur état islamique n’est qu’une pierre dans l’édifice de leur projet mondial.

Je réitère mon souhait d’engager une réflexion sur cette religion fondée par un être, Mahomet, dont la vie s’est illustrée par une conduite privée portée sur la consommation de femmes et par la violence pour imposer son pouvoir, comme l’attestent tous les livres honnêtes sur le sujet. Aux yeux de notre culture, je ne pense pas que cela soit un modèle mais malheureusement cette religion a conquis de grandes masses humaines qui cherchent Dieu et croient l’avoir ainsi trouvé. Certains prétendent interdire l’Islam. On n’interdit pas une religion pratiquée par des millions de fidèles de bonne foi si j’ose dire. Par contre, on peut engager une réflexion pour leur permettre d’ouvrir les yeux sur la réalité de la vie de leur prophète et la réalité des soi-disant textes transmis par Dieu, via l’Archange Gabriel…, dont l’examen scientifique démontre pourtant le caractère artificiel, sans parler des nombreuses incantations à la violence qui ne peuvent que nous interpeller. Aux musulmans eux-mêmes d’engager aussi ce combat spirituel et intellectuel.

Ce qui veut dire avoir du courage et ne pas céder aux sirènes des lâches qui convoquent pour se cacher les sirènes de l’Islamophobie. Quand on entend une Hilary CLINTON, qui j’espère ne deviendra jamais présidente des Etats-Unis, affirmer réfléchir à un délit d’islamophobie au pays de la liberté d’expression, je me dis que nous avons perdu tout sens commun et tout courage. Son modèle est peut-être Justin TRUDEAU ou ils craignent les masses d’électeurs musulmans…

Voilà ce que je voulais dire même si cela rompt le beau sentiment d’union nationale. Pourtant, je suis solidaire de mon pays mais, justement, par solidarité pour mon pays, je crois important de lui dire ma vérité, à mon niveau fort modeste certes, mais les petits ruisseaux font les grands fleuves. Surtout que je sais ne pas être seul à penser tout cela.

De manière concrète, sans revenir sur la bérézina de ce quinquennat funeste en tous points, je crois utile d’ouvrir le débat sur les mesures que nous devrions prendre et qui n’ont malheureusement pas été prises, même si elles ne nous protègeront pas de tout risque contre de nouvelles attaques de combattants islamistes. Nadine MORANO n’a pas hésité à rappeler un certain nombre de propositions que je me permets de citer ici :

•la fermeture immédiate des mosquées identifiées comme salafistes (148 a priori !) ;

•des perquisitions systématiques de jour comme de nuit pour saisir les armes qui circulent dans certaines banlieues ;

•la mise en rétention de sûreté des individus ayant été condamnés pour des entreprises terroristes;

•le renforcement de l’équipement des forces de l’ordre ;

•l’arrêt de l’appel d’air massif à l’immigration illégale ;

•l’expulsion immédiate de tous ceux qui sont en situation illégale et dont la demande d'asile a été définitivement rejetée ;

•l’arrêt de la mesure prise par le gouvernement de répartir dans les villages de France, et dans l’opacité la plus totale par rapport aux élus et aux populations, les clandestins de Calais qui n’ont fait l’objet d’aucune enquête de sécurité ;

•la lutte implacable contre les comportements communautaristes et le renforcement de la loi pour ceux qui défient la République, port du voile intégral, prières de rues,… ;

•l’intervention internationale massive en Syrie y compris au sol pour abattre l’Etat Islamique.

Au lieu de diaboliser, ouvrons le débat ! Nous serons plus forts ensemble.

Patrick CLEMENT

Boulogne, le 15 novembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article