Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALLIANCE REPUBLICAINE DE PROGRES

LA VICTOIRE DES FRANÇAIS VERSUS LA HONTE DES POLITICARDS

4 Février 2014 , Rédigé par Patrick CLEMENT

 

Bravo, vous avez gagné, vous, les sans grade, qui vous êtes levés en masse incarnant la renaissance du peuple français. Vous vous êtes battus et vous avez gagné. L’espoir revient. Il est donc possible de gagner.

Honte aux politicards de tout bord !

Les Jean-François COPE, dont l’indécence frise le dégout, pour celui qui s’enorgueillit de cette victoire dans le report du projet de loi sur la famille alors qu’il avait appelé à ne pas manifester désormais. Mais François FILLON, le co-président de l’UMP, est à mettre dans le même panier de linge sale, celui qui nous avait expliqué que ce n’était pas comme cela que l’on devait procéder en politique. Qu’il aille donc se rhabiller lui aussi…

Est-il besoin d’insister sur la défaite de ce parti socialiste, bateau en perdition de ses valeurs, et qui s’est arrimé à cette branche vermoulue que sont devenus les Verts, ce parti dit écologiste qui fait honte au terme même d’écologie et qui pourrait prendre plutôt le surnom de vermine.

La victoire, nous la devons aux français qui ont su faire plier François HOLLANDE. Celui que j’avais surnommé de manière totalement irrespectueuse, « Ducon la joie la bite en l’air », tellement il avait perdu tout crédit, retrouve grâce à mes yeux. Oh, sans illusion, je sais bien qu’il s’agit sans doute plus d’un calcul politique que d’une décision par conviction. Mais il retrouve selon moi ses attributs… perdus depuis le début de son quinquennat dans les égouts politicards gauchistes qui l’avaient submergé.

A l’heure où j’écris, le vent s’est levé dans la nuit et je repense à ce beau vers de Paul VALERY dans « Le cimetière marin », « Le vent se lève !... il faut tenter de vivre !». Oui, les français se sont levés et nous allons continuer de nous battre pour pouvoir vivre dans un monde humain, et combattre ces forces nuisibles qui salissent notre dignité d’Homme.

Merci Monsieur le Président de la République d’avoir su entendre cette voix de la France qui vous criait, qui vous implorait pour que cesse ce massacre. Vous avez su vous élever au-dessus de tous ces politicards qui ne survivent que pour leurs prébendes et n’ont finalement ni foi ni loi.

Merci, vous, les inconnus, nos braves soldats, qui êtes descendus dans la rue pour défendre les valeurs de notre société, de notre civilisation. Vous êtes le sel de la terre, l’espoir de notre pays, l’âme de notre espérance.

Merci et bravo pour votre courage et votre ténacité.

Je vous aime.

Patrick CLEMENT

Boulogne, le 4 février 2014

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article