Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALLIANCE REPUBLICAINE DE PROGRES

L'HOMOSEXUALITE

24 Septembre 2011 , Rédigé par Patrick CLEMENT

Un petit mémo sur un sujet d'actualité à propos duquel la Raison est malmenée !

 

L'homosexualité est une déviance sexuelle, voilà une évidence naturelle qui doit être la colonne vertébrale de notre pensée en la matière (plus de six milliards d'individus présents et des milliards passés peuvent en témoigner...).

 

Ensuite, comment réagir devant les comportements homosexuels? S'il s'agit d'une déviance sexuelle, n'étant pas dans un régime communiste, ni dans un régime islamiste ou dans un autre type de dictature, cela relève de comportements privés qui doivent être respectés. En conséquence de quoi, la tolérance à son égard doit être encouragée ce qui ne veut pas dire encourager sa pratique à partir du moment où l'on a conscience qu'il s'agit d'une déviation sexuelle.

 

Troisième étape : quelle reconnaissance publique de ces comportements privés ? Bien entendu, comme il s'agit d'une déviation sexuelle, il ne s'agit pas de traiter les homosexuels comme l'union des hommes et des femmes qui représentent le fondement de la relation naturelle humaine. Mais notre tolérance face à cette déviance sexuelle dans une société de libertés doit nous amener à reconnaître la réalité de cette forme d'union.

 

Le débat sur le PACS avait bien montré que les partenaires de même sexe recherchaient une reconnaissance sociale et la possibilité plus officielle d'inscrire légalement leur couple dans le régime des droits mutuels (plus que par un contrat, ce qui leur était déjà possible de faire). Belle avancée qui ne devait évidemment pas (selon ses promoteurs même !) ouvrir la porte à un mariage homosexuel ou à l'adoption d'enfants. En effet, sur ce dernier point, l'éducation des enfants, sauf accident de parcours, se conçoit sur une base Père / Mère. Il est ainsi facile (pour ceux qui ont des enfants) de comprendre que l'enfant a besoin de ses deux parents (Père / Mère) qui incarnent à ses yeux des valeurs différentes et des modes relationnels différents, et parfaitement complémentaires. Donc le PACS était vraiment la solution de tolérance parfaite et témoignait d'une très grande ouverture d'esprit face à cette déviance sexuelle.

 

Faut-il que cela se passe en Mairie ? Personnellement, je ne le pense pas car il s'agit d'une déviance sexuelle et de la formation d'un couple qui ne représente en rien un couple formé d'un homme et d'une femme, socle du développement de la société humaine et donc de notre civilisation. La reconnaissance publique d’une relation privée Homme / Femme s’appuyait initialement sur le fait que cette union constituait le point de départ de la création, en principe, et naturellement, d’une famille, et qu’il était donc légitime que la société protège cette union génératrice d’enfants qui viendraient assurer la survie, ou le développement, du pays.

 

Aller plus loin, c'est tout simplement renier ce corpus conceptuel. Donc, le mariage homosexuel est un renoncement à des valeurs de bon sens. Quant à l'adoption par des parents homosexuels, elle relève du même renoncement.

Est-ce trop dur de garder un cap ? Est-ce le progrès que de dire oui à toute proposition d'évolution de nos rapports sociaux ? Je ne le pense pas. Demain, on pourra expliquer tout et son contraire parce que cela se fait ou parce qu'il y a de plus en plus de pratiquants de telle ou telle déviation.

 

N'est-ce pas notre responsabilité de savoir quel chemin doit emprunter notre civilisation ? La gauche, dans son positionnement individualiste / libertaire adopté voici quarante ans, se fourvoie dans une forme finalement de désagrégation de notre société, sans même le comprendre malheureusement.

 

Mais pour cela, il faudrait que l'on le lui dise...

 

Patrick CLEMENT

Boulogne, le 27 juin 2011

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article