Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALLIANCE REPUBLICAINE DE PROGRES

FRANCOIS HOLLANDE : LE ROI EST NU !

17 Janvier 2014 , Rédigé par Patrick CLEMENT

 

Pardonnez-moi ce titre peu original mais j’avoue qu’il exprime bien ce que je ressens. Que notre Président de la République se désole de l’état de la situation économique de la France sans même faire amende honorable sur le fait qu’il en est le principal responsable, et sans que cela ne soit d’ailleurs vraiment relevé selon moi par nos médias et nos pseudos opposants politiques, voilà qui a de quoi surprendre…

Le Roi est nu !

Passons sur ses frasques amoureuses révélées avec un temps de retard pour de nombreux médias qui se sont ensuite précipités avec la meute quand il n’y avait plus de risques sans doute... Rien à dire de plus si ce n’est peut-être, et je ne crois pas l’avoir lu, que la seule circonstance atténuante que je puisse lui trouver dans cette farce, c’est qu’il a bon goût ! Mais bon, tout de même, quel gag. Vous avez aimé Dominique Strauss Kahn… Ah, ces « frenchies » !

Le Roi est nu !

N’en rajoutons pas davantage, et concentrons-nous sur un sujet que je trouve traité avec une grande légèreté par nos médias, en tout cas pour ce que j’en ai lu ou entendu : le redécoupage administratif de la France par la réduction du nombre de régions.

En premier lieu, tout de même, ne faudrait-il pas rappeler que cette « tentative » de réduction du nombre de régions avait été faite par François MITTERRAND en 1989, de manière un peu plus sournoise d’ailleurs, puisqu’à l’époque, la droite dominait les exécutifs régionaux au contraire d’aujourd’hui ? Rendons à César ce qu’un haut fonctionnaire inspiré a dû retrouver dans ses archives en guise de nouveauté ! Inutile de dire que le projet a fait long feu à l’époque…

En second lieu, certains vantent les mérites des Länder allemands sans rappeler que l’organisation fédérale du pays ainsi que l’histoire politique de l’Allemagne, nous ne ferons pas de dessin, ont encouragé ce mode d’organisation. Imaginez en France ce que pourraient représenter des régions qui deviendraient des états dans l’Etat, comme nous l’avons vécu dans notre histoire… pour le meilleur et pour le pire.

Je passe sur les surenchères faites par les uns et par les autres afin de supprimer les départements. Ah oui, allez donc voir ces monstres administratifs que sont devenus les régions. Voulez-vous en faire des hydres ingérables ? Il ne faut pas confondre la faillite de la politique menée par les exécutifs départementaux et régionaux, en grande majorité socialistes, en matière de rigueur de gestion et notamment de « containment » (!) de l’inflation du personnel, avec l’utilité de ces échelons administratifs. Ne faudrait-il pas supprimer l’Etat avec une telle approche compte tenu de la situation économique actuelle ? Alors, enrichissons un peu le débat sur ce point. S’il vous plait.

En troisième lieu - là encore non vu -  il faut rappeler que l’Europe encourage une Europe des régions avec une arrière-pensée bien lourde. La montée en puissance des régions permettrait d’affaiblir encore un peu plus l’échelon national, ce qui favoriserait à terme la suprématie totale d’une Europe supranationale, en fait suprarégionale, toutes régions d’Europe confondues. Et le tour serait joué. Tactiquement pas idiot. Mais est-on d’accord avec cette évolution ? Moi, clairement non.             

Voilà donc encore un sujet qui ne me semble pas abordé dans toute sa complexité et surtout de manière transparente pour que nos compatriotes puissent se faire un avis objectif. Favorable ou non, mais sur la base des vrais enjeux en présence.

Le Roi est nu ! Et notre démocratie ?...

Patrick CLEMENT

Boulogne, le 17 janvier 2014

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article