Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALLIANCE REPUBLICAINE DE PROGRES

BILAN DE NICOLAS SARKOZY : LE SAVIEZ-VOUS ?

3 Avril 2012 , Rédigé par Patrick CLEMENT

 

Drôle de campagne tout de même que nous vivons là ! Pourquoi le candidat SARKOZY ne capitalise-t-il pas sur son bilan pour projeter son projet en mouvement tendanciel ? Je m'explique. La meilleure caution que l'on puisse apporter à un projet, c'est bien la capacité que l'on a à prouver que ce projet s'appuie sur un acquis déjà existant et vérifiable.

 

Pourquoi céder aux attaques des autres candidats qui tentent de réduire à néant tout ce qui a été fait au lieu de s'en prévaloir pour proposer de construire la suite, avec des inflexions bien entendu, voire plus... On peut certes juger les actions bonnes ou mauvaises, inadaptées ou insuffisantes, et c’est légitime. Mais encore faudrait-il les connaître !

 

Je vous propose ce petit quizz ciblé pour évaluer vos connaissances. Et si vous ne connaissiez pas les mesures suivantes en matière d'aides aux entreprises, loin d'être exhaustives, puisées dans le bilan de mandat établi par l'UMP, ou si vous les aviez oubliées, ou si vous ne connaissiez pas leur ampleur ou leur impact, alors c'est qu'il y a un problème de communication dans cette campagne.

 

A vous de jouer et de juger :

 

-          Etats Généraux de l’Industrie en 2009 : relance d’une politique de filières et installation en région de commissaires à la réindustrialisation ;

-          Réforme de la taxe professionnelle : résultat revendiqué : 5 milliards d’euros rendus aux entreprises qui innovent et développent l’emploi ;

-          Grand Emprunt de 35 milliards d’euros avec 19 milliards ciblés vers l’industrie et les filières d’excellence particulièrement innovantes (économie numérique, avionique, biotechnologies,…) ;

-          Triplement du crédit d’impôt recherche : 20 milliards d’euros depuis 2007 pour soutenir la recherche des entreprises, dont 70% pour l’industrie ;

-          Relance des pôles de compétitivité avec 1 milliard d’euros investis dans des projets de R&D ;

-          Création du statut d’auto-entrepreneur (au global, création de 2,5 millions d’entreprise depuis 2007) ;

-          Lancement en 2009 du Fonds Stratégique d’Investissements (FSI) :
20 milliards d’euros, répartis par fonds régionaux, pour soutenir l’investissement dans des entreprises sur des secteurs particulièrement stratégiques ;

-          Renforcement d’OSEO (revendiquée comme banque publique de financement des PME) : 30 milliards d’euros investis depuis 2007 ;

-          Fonds National de Revitalisation des Territoires (FNRT) : prêts accordés aux PME des zones prioritaires ;

-          Dispositif ISF – PME : 800 millions d’euros par an alimentant les fonds propres des PME ;

-          Investissements d’avenir : 4,5 milliards d’euros en direction des usages et réseaux numériques ;

-          Défiscalisation des heures de supplémentaires : 9 millions de salariés concernés (moyenne des gains évoquée : 450 euros par an) ;

-          Instauration du médiateur du crédit entre les entreprises et les banques ;

-          Dématérialisation de l’administration profitant également aux entreprises : 76% des démarches administratives sont concernées (objectif : 100% en 2013) ;

-          Lancement de l’open data : accès à 352 000 catégories de données publiques sur la plateforme data.gouv.fr

Livrez-vous maintenant au même exercice avec d'autres thèmes de bilan... si vous en avez le courage !

 

Dommage que l'on ne vous ait pas facilité la tâche.

 

Tout espoir n'est pas perdu, il reste quelques jours encore pour vous éclairer.

 

Patrick CLEMENT

 

Boulogne, le 3 avril 2012

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article