Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALLIANCE REPUBLICAINE DE PROGRES

L’HEURE DES VERITES... OU DES CHOIX !

5 Avril 2016 , Rédigé par Patrick CLEMENT

L’heure des vérités est venue. Mon rythme de publication d’articles s’est ralenti car j’ai un peu le sentiment d’avoir dit tout ce que j’avais à dire. Mon seul grand regret est de n’avoir pas su convaincre avant que les événements ne me donnent raison. Il reste encore certes des inconscients pour ne pas voir et entendre mais le plus grand nombre a pris conscience justement des maux que nous n’avons cessé de dénoncer en espérant qu’une prise de conscience permettrait d’éviter le pire.

Et si aujourd’hui mon tempérament me pousse vers l’action c’est parce que l’écriture chez moi n’est justement que la préfiguration de l’action. C’est bien la raison pour laquelle le slogan « Faire » de François FILLON me parle. Je ne suis pas sûr que mon soutien recueille son assentiment car, bien que proche de sa génération, à 55 ans, je ne me sens pas enfermé dans les clivages politiques anciens qui aboutissent par exemple à ostraciser le Front National. Demain, une fois revenus au pouvoir, nous aurons besoin de tous les patriotes car la lutte sera frontale entre l’archaïsme gauchiste, encore bien vivace et qui se gonflera d’une partie des forces socialistes alors passées dans l’opposition, et les vraies forces du Progrès. Sans oublier les médias qui dans leur immense majorité reprendront je le crains, hélas, leur marche destructrice, pas à pas, jour après jour. Même si Marine LEPEN, et son mentor Florian Philippot, ne sont pas selon moi en mesure de constituer une voie d’alternance, il n’est pas besoin de rejeter les français qui, à travers eux, lancent un appel au secours, un appel à sauver la France.

Pourquoi François FILLON alors, me demanderez-vous ? Tout simplement parce que, malgré mon peu d’enthousiasme pour les primaires, je considère que cette sélection doit permettre de choisir celui qui sera notre futur président de la République et non être l’occasion d’un débat partant dans tous les sens. Quelles que soient les qualités des uns et des autres sur le plan personnel, ces primaires doivent véritablement permettre à ceux qui ont l’envergure d’un chef d’Etat de présenter leur projet. Compte tenu de la situation du pays, je n’en vois que trois qui ont véritablement cette envergure. Si Nicolas SARKOZY est un animal politique redoutable, il est resté sensible aux humeurs du temps ce qui m’incite à penser que ses convictions ne sont pas suffisamment bien établies et durables pour redresser notre pays. Alain JUPPE, quant à lui, est l’archétype de cette génération de droite qui a capitulé devant le gauchisme ambiant tel Jacques CHIRAC, véritable caméléon de la politique. Enfin, je ne veux pas pour le prochain quinquennat d’une erreur de casting comme l’a été celle de François HOLLANDE lors des primaires socialistes.

Je vois en François FILLON un détachement et une hauteur d’esprit qui font l’étoffe des chefs d’Etat. Son projet est ambitieux. Encore une fois, puisse-t-il juste ne pas s’enfermer dans des schémas politiques dépassés et rassembler tous les français de bonne volonté.

L’heure des vérités, c’est aussi le moment pour moi de rappeler le sens de ce blog. En 2011, j’ai créé l’Alliance Républicaine de Progrès, un parti politique qui devait me permettre de me présenter aux élections législatives de 2012, en tant qu’indépendant. Des raisons personnelles et professionnelles m’ont détourné de cet objectif. Il est vrai que je suis animé par deux centres d’intérêt puissants dans la vie, la Politique, avec un grand P, et la Spiritualité, avec un grand S. Je crois avoir montré dans « Les Sens de la Vie », petit opuscule édité en mai 2014, et publié sur mon site en 2015 (le 15 janvier), pourquoi j’estimais que Politique et Spiritualité étaient liées dans mon esprit. En effet, il m’apparaissait clairement que notre démarche sur terre devait favoriser la recherche du progrès des connaissances afin de nous permettre d’avancer sur la voie de la vérité concernant le sens de notre vie, et de la Vie. Ce qui veut dire, concrètement, et je le pense de manière consensuelle, organiser notre société, et de plus en plus, nos sociétés à travers le monde, de telle sorte que nous progressions dans cette démarche. Ainsi, Politique et Spiritualité étaient bien liées même si je conçois bien que notre discours politique, et notamment lors des grandes échéances électorales, doive s’attacher en priorité à notre quotidien. Mais il n’est pas inutile de se fixer un horizon qui ne se réduit pas selon certains à l’opium du peuple…

Ce quotidien justement, je le voyais dans un projet pragmatique qui ne pouvait se résumer au socialisme ou au libéralisme. Je vous renvoie à la charte de l’ARDP, copiée ci-dessous. Et c’est la raison pour laquelle je me plaçais dans cette lignée gaulliste, gaullienne, qui vise à préserver cet équilibre entre production de richesses et préservation de conditions de vie « humaines » pour tous.

Aussi, je reproduis également ci-dessous le premier texte du site www.alliance-republicaine-de-progres.com car je le crois assez éclairant sur mes intentions.

Vous comprendrez que mon site rassemble donc ma pensée politique et spirituelle mais que mon engagement ne peut être complet que par la mise en pratique de ces idées.

C’est en tout cas la raison de cette nouvelle prise de position en faveur de François FILLON.

A chacun de construire l’avenir de son pays avec ses propres moyens.

Patrick CLEMENT

Boulogne, le 5 avril 2016

PREMIER ARTICLE DU SITE :

Bonjour chers lecteurs,

La décision de créer un nouveau parti politique ne se prend pas à la légère, surtout lorsque son poids personnel médiatique se réduit à … une poussière d’étoile.

Mais, à 50 ans, je reste sensible à cette belle formule attribuée à Guillaume d’Orange, qu’aimait lancer mon beau-père pourtant bien éloigné de mes convictions politiques personnelles, ce qui prouve que l’amitié dépasse heureusement les clivages partisans :

« Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ».

Je crois que je peux faire complètement mienne cette devise dans le cadre de la création de l’Alliance Républicaine De Progrès (ARDP), parti que j’ai l’honneur de présider. Je ne sais pas quel espoir je peux formuler pour ce nouveau parti mais, quoi qu’il arrive, j’aimerais poursuivre le plus longtemps possible cette action, tant je pense qu’elle correspond à une attente profonde de mes concitoyens. J’attache une importance particulière à chaque mot de cette appellation – ARDP - car je crois que le nom d’un parti doit marquer les esprits pour entraîner immédiatement une forme d’adhésion aux valeurs qu’il incarne :

- Alliance car si les principes directeurs fondamentaux exprimés dans la charte (ci-dessous) sont bien compris, je crois que ce parti peut attirer des citoyens de toute origine intellectuelle et de toute condition sociale. Fidèle à notre tradition française, je souhaite porter, humblement mais sincèrement, une réflexion de portée universelle, qui trouve bien entendu sa traduction concrète dans notre projet de société et donc dans la vie quotidienne de tout un chacun ;

- Républicaine car je suis attaché aux valeurs de notre République française, si proches de celles défendues au même moment sur le plan historique par la démocratie américaine, et auxquelles sont attachés tant de pays à travers le monde (ce qui ne veut pas dire que je rejette la monarchie en tant que forme d’organisation du pouvoir qui a eu sa légitimité en un temps où l’organisation politique était plus pyramidale que participative de manière universelle – l’histoire doit toujours être appréciée au regard du contexte dans lequel se sont inscrits les événements) ;

- Progrès car je ne conçois pas une vie qui ne soit pas porteuse de sens, tout à la fois pour notre vie humaine personnelle et pour notre existence humaine en valeur absolue. La recherche de la vérité au sens de compréhension toujours plus approfondie de l’Homme et de l’Univers doit nous animer et constituer le cadre de référence dans lequel s’inscriront nos réflexions pour bâtir nos conditions de vie. Sans nier la nécessaire prise en compte de l’épanouissement de l’Homme, il convient d’inscrire notre vie dans une démarche de civilisation qui donne du sens.

Certains, beaucoup peut-être, me diront que ces motivations peuvent se retrouver dans la charte d’autres partis. Peut-être, mais deux raisons m’ont poussé à faire cette proposition politique alternative selon moi :

- D’une part, je ne crois pas qu’un parti ait inscrit aussi précisément son action dans une telle ambition de civilisation, en l’énonçant clairement et en indiquant quel était le sens que l’on pouvait fixer à notre vie en tant qu’Homme et civilisation ;

- D’autre part, parce que dans le quotidien des actions et des propositions des uns et des autres, j’avoue ne jamais me retrouver complètement. Socialisme, libéralisme,… sont autant de mots clés qui ne renvoient plus à la réalité quotidienne de nos vies contemporaines en tant que cadre de référence. Nombreux sont ceux qui sont comme moi mais, depuis toujours animé par une démarche spirituelle qui trouve son ancrage dans ce qui doit faire sens pour la vie, j’avais envie de me différencier et de le faire savoir, autant que faire se peut en tout cas...

Projet chimérique, perte d’énergie, dilution de moyens,… il est toujours possible de dénoncer cette décision. Mais elle m’appartient. Et si j’espère quelque chose en entreprenant ce projet, c’est que quelques-uns se retrouveront dans ce sillon et accepteront de le creuser à mes côtés ou de m’encourager à persévérer quelle que soit la réussite quantifiable de l’Alliance Républicaine De Progrès.

Alors, n’hésitez pas à réagir, contribuer, … et construisez avec moi !

Bien cordialement.

Patrick CLEMENT

Boulogne, le 2 septembre 2011

LES PRINCIPES DIRECTEURS FONDAMENTAUX :

L’alliance Républicaine De Progrès (ARDP) est un parti politique qui se veut un lieu de rassemblement de tous ceux qui militent pour construire une société s’intégrant dans une civilisation qui ait un sens et qui favorise l’épanouissement humain.

1- Pour une civilisation qui ait un sens

L’ARDP se donne comme ambition d’inscrire sa réflexion au service d’un projet de civilisation qui donne du sens à la vie de l’Homme et qui favorise la compréhension de la Vie et de notre Univers.

Loin d’être une construction philosophique abstraite, il s’agit d’affirmer clairement que l’Homme vit non pas seulement pour exister simplement mais aussi pour rechercher la Vérité sur le monde, au sens large du terme, qui l’entoure. Cette vérité consiste à comprendre de mieux en mieux sur le plan scientifique, avec un esprit d’ouverture entier, les ressorts de sa propre vie mais aussi, et peut-être surtout, à inscrire son projet de civilisation dans un axe fondamental de compréhension de l’Univers. La spiritualité ne sera pas écartée de cette démarche mais sera au contraire prise en compte comme une modalité de l’existence humaine dont la finalité est bien de rentrer dans le sillage de la découverte de la vérité. Une spiritualité ayant vocation à devenir rationnelle en quelque sorte au fur et à mesure de la progression de l’Homme dans sa compréhension de la Vie et de l’Univers.

Ainsi, cet objectif premier servira de boussole pour orienter l’émergence de la civilisation dans laquelle l’Homme souhaite évoluer. Civilisation qui pourra accueillir dans ses modalités pratiques des constructions certes variées, tenant compte notamment du poids historique de chacune des formes d’organisation humaine s’étant développée sur terre, mais qui se proposera d’être cet espace de rassemblement de tous les Hommes désireux de donner un sens à leur vie et à la Vie sur terre. La Vérité étant Une, elle peut recevoir cependant plusieurs formes d’interprétation.

Loin d’être un vœu abstrait, cette vision permettra de mieux concevoir la forme de société qui est espérée et les modalités pratiques de son organisation, notamment à l’heure où l’évolution technologique permet de plus en plus à l’Homme de maîtriser son destin mais aussi d’influer sur les conditions initiales naturelles du développement de la vie sur terre.

L’ARDP conservera ainsi toujours à l’esprit ces grands principes de civilisation pour ce qui est de l’organisation de la société française, principes qu’elle souhaite bien évidemment partager avec le plus grand nombre de sociétés à travers le monde.

2- Pour une civilisation qui favorise l’épanouissement humain

Cette perspective de civilisation, certes toujours à faire évoluer mais néanmoins totalement éclairante, doit guider la réflexion par conséquent pour favoriser l’émergence des conditions d’organisation de vie qui assurent l’épanouissement de la vie de l’Homme, d’une part, ses conditions matérielles et, d’autre part, sa capacité à apporter sa contribution en faveur de l’élaboration progressive du projet de civilisation auquel il doit prendre part et adhérer.

L’histoire a montré l’écueil des idéologies censées créer la société idéale et promouvoir l’Homme parfait. Conscient que le débat démocratique est vital pour permettre l’émergence des solutions qui répondent aux problèmes successifs qui se posent à toute société, l’ARDP choisit de positionner son action dans le cadre d’un discours de vérité qui repose sur un triptyque dont chaque terme compte :

- Identifier de manière rationnelle et lucide les raisons des difficultés ou les dysfonctionnements repérés ;

- Proposer de manière volontaire, voire courageuse, les solutions incluant le mode de raisonnement suivi pour les élaborer ;

- Convaincre les citoyens de leur pertinence en les exposant de manière claire, confiant notamment dans le professionnalisme des journalistes.

L’objectif final reste évidemment de mettre en œuvre ce programme d’actions, soit ponctuellement dans le cadre des débats parlementaires, soit plus globalement dans le cadre d’une mise en œuvre par le pouvoir exécutif, de concert avec le pouvoir législatif.

Le projet de l’ARDP repose sur l’idéal Républicain qui, à ce jour, constitue la forme la plus aboutie d’espace de réflexion et d’action rassemblant tous les Hommes attachés aux valeurs de liberté, d’égalité devant la loi et de fraternité. L’idéal de Progrès lui aussi, tel que défini précédemment en tant que recherche de la Vérité, permet de dépasser un simple élan progressiste qui consisterait à consacrer le nouveau comme vrai, sans autre forme de mise en perspective, tout simplement parce qu’il est voulu par une majorité ou une minorité influente.

Ni le socialisme, ni le libéralisme, les grands courants de pensée de notre société contemporaine, ne répondent en tant que tel à l’aspiration qui est celle de l’ARDP. Le socialisme parce qu’il tend à mettre en avant des modèles collectifs de construction de la société qui se révèlent contraignants et le libéralisme parce qu’il mise souvent trop fortement sur l’individualisme, minorant ainsi la réalité de l’Homme, capable du meilleur mais aussi du pire, notamment vis-à-vis de ses congénères.

L’ARDP se reconnait dans l’inspiration gaullienne consistant à se fixer des objectifs ambitieux pour le pays, portant haut le modèle de développement de notre civilisation, tout en s’appuyant sur la capacité créatrice de l’Homme, notamment en matière de richesses, mais dans un cadre fixé par l’Etat, garant de son épanouissement.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article