Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALLIANCE REPUBLICAINE DE PROGRES

LES GRANDES MANŒUVRES POLITICIENNES ONT COMMENCE … BEURK !

17 Décembre 2015 , Rédigé par Patrick CLEMENT

Ils ont compris le message des électeurs nous affirmaient tous les interlocuteurs politiques lors de la soirée électorale de dimanche soir à l’issue du second tour des élections régionales.

Ah ça, pour avoir compris, ils ont compris. Les grandes manœuvres politiciennes ont commencé. Je crois qu’à ce niveau de cécité, il vaudrait mieux leur proposer de prendre du repos dans un établissement spécialisé.

Au secours !

Résumons-nous car cela n’appelle pas de grands développements tellement tout cela est grotesque une nouvelle fois.

Les élections ont montré que les socialistes étaient désavoués dans les urnes par les français même si le mode de scrutin leur a permis de sauver les meubles et, parfois, de faire une belle performance comme celle de Jean-Yves LE DRIAN qui a été « assimilé » par les français, selon moi, au sursaut patriotique incarné par l’armée française.

Avec une forte poussée de la Droite mais aussi du Front National qui incarne un mix de Droite et de rejet populaire du système, on peut également dire que les français ont envoyé un message clair.

La Droite n’a plus qu’à proposer un vrai projet de droite.

Et la Gauche réfléchir à ce qui pourrait désormais rassembler ses différentes composantes pour tenter de bâtir un projet compatible avec leurs aspirations tellement contradictoires pourtant…

Quant à François HOLLANDE qui ne pense qu’à sa réélection depuis son élection…, il jouera évidemment son va-tout en 2016 pour imposer sa candidature. Côté Gauche, il a de nouveau constaté que, malgré le cinéma médiatique des leaders des différents partis, au final, ils se retrouvent toujours pour voter… pour le ou les candidats de Gauche. Il reste donc à manœuvrer pour pouvoir se retrouver au deuxième tour de l’élection présidentielle en 2017. Encouragé par le succès, un peu mathématique, et très circonstanciel du Front républicain, François HOLLANDE voit tout l’intérêt de pousser le bouchon un peu plus loin afin de déstabiliser un Centre par définition mouvant, et apporteur potentiel de voix si nécessaires…

Par ailleurs, pouvant difficilement infléchir dans cette dernière année effective de son quinquennat la politique catastrophique mise en œuvre depuis trois ans et demi, il va falloir donner l’illusion de la réforme. Vive l’apprentissage ! Mais cela fait vingt ans que la France veut développer cette voie de formation, avec des à-coups… Cela ne résoudra pas les problèmes structurels qui minent l’économie de notre pays. La formation professionnelle des chômeurs ! Oui, bien sûr. Vaste chantier souvent annoncé et … reporté. Au-delà de son intérêt comme l’a rappelé Laurent WAUQUIEZ de sortir les chômeurs des statistiques de POLE EMPLOI (« c’est bon pour ma promesse » !), cela va certes dans le bon sens. Il me semble d’ailleurs que c’était un thème de campagne lors des élections présidentielles de 2012. Tout comme l’apprentissage. Que de temps perdu…

Sur le plan politique, la main tendue à nos « Jack LANG et consorts » de droite, prêts à se lancer dans des aventures de plateforme commune avec la Gauche, par exemple sur le thème de l’emploi, fait doucement sourire. Que Jean-Pierre RAFFARIN veuille servir son pays est louable mais que ne s’investit-il pas dans la rédaction du projet de son parti « Les Républicains » ? Bien sûr, à 67 ans, sa perspective de carrière ministérielle se réduit comme peau de chagrin, sachant que la présidence du Sénat est désormais bien occupée, a priori pour un bon moment…

Au-delà du côté anecdotique, voire pathétique de ces cas personnels, ne voit-on pas resurgir la martingale de la nécessité d’une recomposition politique que cette horrible Vème République empêcherait ? Foutaises ! La Vème République a donné tous les moyens aux socialistes menés par François HOLLANDE de mettre en œuvre la politique choisie. Leur échec n’est imputable qu’à eux seuls et pas à cette pauvre constitution. Je dirais par ailleurs que les rapports de la Cour des Comptes, présidée par un socialiste…, leur offre une plateforme gratuite de travail dans laquelle ils auraient pu et pourraient puiser sans tomber dans ces tactiques honnies par les français. De même, quelques futurs candidats aux primaires de la Droite n’ont-ils pas déjà offerts sur un plateau un grand nombre d’idées de réformes. Mais servez-vous donc, Messieurs les socialistes. Qu’attendez-vous ? Enfin, les différentes réformes du parlement (datant du précédent quinquennat…) ont renforcé la possibilité pour l’opposition d’intervenir dans le travail parlementaire. Que ne retenez-vous plus souvent les amendements proposés par l’opposition, Messieurs les socialistes ? Cela n’a été que très rarement le cas. Foutaises donc que tout cela à un an des échéances présidentielles ! Bref, l’échec de ce président est imputable aux socialistes et à eux seuls. S’ils veulent infléchir leur politique, libre à eux. Ils le peuvent. Mais le veulent-ils vraiment ? Pour le reste, l’alternance démocratique permet justement de mettre en œuvre une autre politique pour autant qu’il s’agisse vraiment d’une autre politique ! La seule question qui vaille est ensuite celle des résultats…

Quant au Front National, au-delà de mes conseils déjà délivrés sur la réflexion à mener concernant l’inflexion de leur programme économique qui peut certes leur coûter des électeurs mais qui pourrait leur conférer une légitimité plus forte pour gouverner, je leur suggérerai de se préparer à la tempête. Les attaques de tous ordres vont refleurir de tous côtés. Je crois que beaucoup de sang froid… sera nécessaire. Le dernier exemple en date montre que cela exige une grande maîtrise de soi. Ainsi lorsque Gilles KEPEL se livre dans un « duo » avec Jean-Jacques BOURDIN à des affirmations qui reviennent de fait à faire une équivalence entre l’Etat islamique et le Front National, il est clair que l’on est dans les manœuvres de bas-fonds. Pourtant, face à ce genre de procédés vicieux, il convient de prendre à témoin les français pour les faire réagir sans pour autant se lancer selon moi dans une réplique qui peut heurter et donner du grain à moudre justement à tous ces petits bonshommes.

Voilà la feuille de route que je propose pour l’année 2016. Et je me permets d’ajouter qu’à mon sens, les primaires de la Droite… et du Centre… devraient se tenir au printemps prochain pour permettre au futur candidat de préparer sa campagne et, notamment, d’affiner son projet. Je ne cherche pas à savoir à qui cela profiterait, je regarde juste ce qui me semblerait le mieux pour contrer la candidature qui semble se dessiner à Gauche, envers et contre tout, de François HOLLANDE. Et si des dissidents veulent se lancer dans la course, ils le feront de toute façon… Cela démontrerait la faiblesse de ce système de primaires appliqué à la France et qui nous vient des Etats-Unis, état fédéral de 320 millions d’habitants dont l’élection présidentielle se joue à un tour, ce qui justifie de présélectionner des candidats issus en principe de tous les Etats du pays…

Bigre, l’année 2016 s’annonce chargée !

Patrick CLEMENT

Boulogne, le 17 décembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article