Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALLIANCE REPUBLICAINE DE PROGRES

ELECTIONS REGIONALES : RESPECTONS LA DEMOCRATIE !

2 Décembre 2015 , Rédigé par Patrick CLEMENT

Le premier tour des élections régionales s’approche et va nous permettre de sanctionner la politique des exécutifs régionaux socialistes sortants, et à travers eux, indirectement, de ce gouvernement, pour ne pas dire de ce Président.

A peine nos morts sont-ils enterrés que notre claque socialiste se remet à battre des mains et à crier au danger. De vraies marionnettes. Nous sommes en guerre contre l’islamisme, si j’ai bien compris, mais l’ennemi numéro un menaçant notre démocratie, ce serait… le Front National. Des pantins.

Mes pauvres amis, mais comment pouvez-vous encore voter pour ces mariolles socialistes ? Certes, les médias s’enthousiasment devant la nouvelle cote de popularité du Président, en hausse, qui tient plus selon moi d’un regain patriotique des français (Il est… malgré tout… le Président de la République) et à sa prise de conscience… plus que tardive mais affichée en tout cas… des dangers qui nous menacent. Mais j’ose espérer que ce réflexe légitimiste de la part des français, circonstancié et donc circonscris, ne leur fera pas oublier le reste… tout le reste !

Quant à sonner le tocsin devant le péril d’une éventuelle victoire du Front National dans une ou plusieurs régions, voilà encore la seule chose dont sont encore capables les socialistes pour dissimuler leurs errements actuels et passés, dont nous voyons les conséquences désastreuses et dont nous verrons l’onde de choc encore longtemps.

Le mythe du Front National, parti d’extrême droite menaçant la démocratie, est encore brandi par les gogos, nombreux il est vrai dans la presse, les « élites » intellectuelles…, les politiciens sans imagination,… Mais, personne n’est dupe, et les français le sont de moins en moins. Marine LE PEN a fait de son parti un parti souverainiste. On peut critiquer le style de sa présidente. On peut douter de ses mesures économiques pour redresser la France. Bref, on peut débattre de son programme de gouvernement. Et c’est normal dans un régime démocratique. Encore faudrait-il ne pas se tromper d’élections. Quand M. GATTAZ, président du MEDEF, part en guerre contre les mesures économiques du Front National sur le plan national, il ne me semble pas que ce soit le bon axe de débat dans le cadre d’élections régionales… D’ailleurs, si le Front National devait présider aux destinées d’une région, il serait nécessairement obligé de rentrer dans le moule des compétences légales dévolues aux régions, en tout cas pour la grande majorité de ses actions. Et ne serait-ce pas un bon moyen de tester ce parti dans ce cadre bien délimité pour savoir justement ce qu’il est capable de faire, comme c’est le cas pour les mairies acquises par le Front National… ? Aux français d’en décider.

Et quand on nous enfume avec des pseudos « Front Républicain » ou des mots d’ordre de désistement envisagés pour empêcher le Front National d’emporter une Région, on croit rêver. Mais bon sang, chers tacticiens socialistes, si vous ne parvenez pas à convaincre les français de voter pour vous, alors que vous avez derrière vous l’immense majorité des médias, entre autre, il faudrait peut-être vous poser la seule question qui vaille. Quelles sont mes erreurs ? Et si la droite ne parvient pas à capter la déception des français, là encore, plutôt que d’ergoter sur le sexe du Front républicain, il faudrait se demander comment leur redonner espoir… Bref, je ne fais qu’énoncer une banalité dans le cadre d’une bataille électorale… loyale : il faut convaincre les électeurs. Et que le meilleur gagne, à la loyale.

Alors, votons, enfants de la patrie. Et nous verrons bien quel jour de gloire réserveront les résultats, et à qui…

Patrick CLEMENT

Boulogne, le 2 décembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article