Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALLIANCE REPUBLICAINE DE PROGRES

LES SENS DE LA VIE (2)

15 Janvier 2015 , Rédigé par Patrick CLEMENT

DIEU EXISTE-T-IL ?

Oui, je sais ce que vous allez me dire. Mais comment voulez-vous que je sache si Dieu existe ? Effectivement, si je pense pouvoir affirmer avec certitude que personne ne peut dire que Dieu n’existe pas, évidemment, a contrario, personne ne peut prouver que Dieu existe. En tout cas, personne ne l’a prouvé jusqu’à aujourd’hui…

Mais, au fait, de quel Dieu parlons-nous ?

Encore une fois, simplement, je voudrais rappeler que notre conception d’un Dieu à forme humaine remonte à l’antiquité. D’ailleurs, Dieu peut également n’être qu’un concept dans certaines croyances spirituelles, voire ne pas être du tout.

Bien, mais aujourd’hui, que faut-il en penser ?

La méthode que je retiendrai revient également à déconstruire ce que nos ancêtres nous ont plus ou moins fidèlement transmis, génération après génération. Non pas pour le plaisir de rejeter le passé mais au contraire pour mieux nous approprier le présent à la lumière du passé. Nous pouvons bien comprendre qu’effectivement, à l’époque, une entité totalement abstraite était finalement plus difficile à faire accepter qu’un être évanescent certes, mais à forme humaine tout de même dans sa représentation physique.

Soit, mais encore une fois, qu’en penser aujourd’hui ? Et ce Dieu, quelle que soit sa forme, existe-t-il ?

Les deux questions sont liées. Mais évacuons la question de la forme, de manière arbitraire je vous l’accorde. Là encore, je dirais que notre terreau culturel, aujourd’hui, nous permet de considérer que si entité divine il y a, c’est-à-dire une « force », quelque part, qui « superviserait » notre monde, voire notre univers, cette entité divine n’aurait a priori pas une forme humaine au sens où nous l’entendons classiquement. On peut clairement penser qu’il s’agirait plutôt d’une « force » immatérielle en quelque sorte. Mais je m’arrête là car, au-delà de cette pseudo-déduction, je dois dire que nous avançons dans l’inconnu le plus total et qu’en plus, cela ne présente pas beaucoup d’intérêt pour notre raisonnement, excepté en termes de représentation symbolique.

Considérons donc que si Dieu existe, il ne s’agirait probablement pas, pour ne pas être plus affirmatif ou catégorique, d’un Dieu avec une forme définie mais, plutôt, d’une « force » intelligente dont nous ignorons tout par définition, puisque son existence reste à ce stade hypothétique…

Pourtant, ouvrons le débat. Et pour lui enlever son caractère binaire - Dieu existe ou Dieu n’existe pas - posons-nous la question plutôt de savoir s’il ne serait pas possible qu’une intelligence entoure, dépasse, notre monde, et donc notre univers. En d’autres termes, sommes-nous le fruit du hasard ou provenons-nous d’un projet créateur… « intelligent » ?

Le débat fait rage entre les scientifiques et je me garderais bien évidemment ici de vouloir trancher. Je ne peux que donner mon sentiment. Effectivement, de plus en plus, depuis l’évocation du big bang et la mise en évidence des mécanismes tellement bien réglés… qui ont permis la création de l’univers, et depuis l’arrivée en force de la physique quantique notamment, on peut être tenté, comme certains scientifiques l’ont proposé, de considérer qu’il y a une forme d’intelligence qui s’exprime à travers tout cela.

Mon sentiment, je vous le livre plus précisément, et vous l’aurez deviné j’en suis sûr, c’est qu’effectivement, à défaut d’un Dieu comme on nous l’a représenté depuis des temps immémoriaux, il existe bien une intelligence que j’ai du mal à qualifier tant elle ne se réduit pas pour moi à un concept connu et exprimable. Je dois dire qu’en l’occurrence, je reprendrais presque à mon compte le principe d’imprononçabilité que consacrait à l’origine « YHWH », le nom exact du Dieu de la religion juive, Yahvé, qui ne pouvait être prononcé. « Je suis ce que je suis » pourrait-on interpréter. Et, de la même manière, je dirais que quelque chose existe, préexiste, que l’on ne peut pas qualifier car sortant de nos représentations possibles actuellement.

Voilà la conviction que je partage avec vous. Oui, donc, Dieu existe selon moi, mais pas le Dieu que vous imaginiez peut-être. Non, une intelligence, un quelque chose, un… ou une… qui est, qui existe ! Je crois en cet ETRE EXISTANT.

Oui, mais alors, moi, vous, nous, quel est le sens de ma vie, de votre vie, de notre vie, sur terre ?

Patrick CLEMENT

Boulogne, le 15 janvier 2015

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article