Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALLIANCE REPUBLICAINE DE PROGRES

ELECTIONS EUROPEENNES : PLUS QU’UNE VICTOIRE, L’ESPOIR !

26 Mai 2014 , Rédigé par Patrick CLEMENT

Un quart des français a voté le 25 mai en faveur du Front National pour signifier leur rejet des politiques menées depuis des décennies par la droite et par la gauche. Et comme le précise Valeurs Actuelles, un sondage montre que les abstentionnistes se seraient prononcés dans les mêmes proportions.

Le résultat est clair, c’est une victoire pour le Front National, mais c’est surtout l’espoir que quelque chose va enfin changer. Nicolas SARKOZY avait promis la rupture et avait été élu pour tenir ses promesses. Il ne devait pas nous décevoir selon ses propres mots, pourtant, il n’a pas su incarner la profondeur d’un vrai projet portant la renaissance de la France, comme en son temps avait su le faire De Gaulle. Pas assez de fond, de vrai fond, trop de coups médiatiques. Quant à François HOLLANDE, ses mensonges suffisent à eux seuls à témoigner de son inconsistance qui n’appelle que le mépris, voire la pitié.

Nos médias qui ont œuvré ces dernières semaines pour empêcher les français d’exprimer leur préférence en faveur d’un parti vraiment patriotique sont également désavoués. On imagine les résultats si nos journalistes avaient fait leur travail objectivement…

Contrairement aux élections municipales, les français ont pu faire valoir leur véritable préférence car, cette fois, le poids de tel ou tel élu local, quelle que soit son étiquette politique, et qui avait su mener une action perçue comme bénéfique par les habitants au profit de la ville, n’interférait plus dans le choix.

L’UMP ne représente plus une alternative politique car elle n’a pas su faire le bilan du précédent quinquennat pour dégager les grandes lignes d’action qui devraient être les siennes. Elle le paye aujourd’hui. La gauche de la gauche, malgré ses tentatives de faire croire que les français voudraient une autre politique de gauche, sont eux-mêmes désavoués. Le Front de gauche et les Verts, absents du gouvernement désormais, ne sont pas plébiscités, bien au contraire.

Alors, voilà, tout simplement, la vérité qui se fait jour. Les hommes politiques ont voulu la nier, les pseudo-intellectuels français se gargariser toujours de leurs belles formules inconsistantes, les médias continuer à labourer le terrain du mensonge, mais les français ont exprimé la réalité de leur vie par ce vote.

Notre pays a été livré à l’invasion étrangère qui en modifie son âme et au renoncement de son identité économique qui en faisait sa fierté. Ce déclassement nous révolte. Cette indifférence nous indigne. Ce mépris de la situation réelle des français nous fait nous lever, dans un dernier espoir, pour tenter d’éviter la mort de notre pays telle qu’elle a été programmée par des élites mondialistes, européennes et nationales en dépit de la volonté des français.

Ce sursaut, c’est notre dernière bataille pour sauver notre pays, notre civilisation européenne, avant qu’il ne soit trop tard.

Un seul mot d’ordre désormais doit primer dans le débat, la lucidité. Et son corollaire également, le courage de la refondation. L’Europe, oui, mais une Europe des Nations. La France dans le monde, oui, mais la France, pas un ectoplasme.

Ecrivons notre histoire avec fierté, fidèle à notre passé et avec espoir pour les générations à venir.

Patrick CLEMENT

Boulogne, le 26 mai 2014

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article